Encuentro networking Ibiza

Il y a quelques jours, nous avons parlé de l’intelligence émotionnelle et décrit les compétences acquises par Reuver Bar-On pour créer un modèle capable de mesurer cette capacité psychosociale.

Aujourd’hui, nous détaillerons les facteurs qui constituent chacune de ces compétences.

Facteurs déterminant IE

Pour chaque compétence, Bar-On établit un ensemble de facteurs à prendre en compte dans son analyse et mesure:

Perception de soi

  • Concept de soi: Autrement dit, respect envers soi-même, compréhension et acceptation de nos faiblesses et de nos forces
  • La conscience de soi: Ou la reconnaissance et la compréhension de nos émotions et la conscience de l’impact qu’elles ont sur nos pensées et nos actions.
  • Réalisation de soi: Ou notre volonté de nous améliorer volontairement et de poursuivre des objectifs importants pour nous-mêmes.

Interpersonnel

  • Empathie: Sommes-nous capables de reconnaître, de comprendre et d’apprécier comment les autres se sentent et respecter leurs sentiments?
  • Relations interpersonnelles: développons-nous et entretenons-nous des relations satisfaisantes avec les autres? Sommes-nous capables de faire confiance et d’avoir de la compassion envers les autres?
  • Responsabilité sociale: Volonté de contribuer au bien-être d’autrui, qu’il s’agisse de groupes de personnes ou de la société en général.

Prise de décisions

  • Résolution de problèmes: Trouvons-nous des solutions aux problèmes comportant des émotions? Sommes-nous capables de comprendre leur influence sur la prise de décision?
  • Confronter la réalité: Maintenons-nous l’objectivité et obtenons-nous que les émotions ne modifient pas notre perception des choses?
  • Contrôle des impulsions: Est-ce que nous contrôlons ou réussissons à retarder une impulsion ou l’impulsion à agir, en évitant les décisions impétueuses?

Expression de soi

  • Assertivité: Est-ce que nous communiquons nos sentiments, les croyances et les pensées ouvertement? Pouvons-nous défendre nos droits et nos valeurs d’une manière socialement acceptable?
  • Expression émotionnelle: Exprimons-nous nos sentiments ouvertement?
  • Indépendance: Dépendons-nous émotionnellement des autres ou agissons-nous de manière libre et autonome?

Gestion du stress

  • Flexibilité: Pouvons-nous faire face à des situations ou à des idées imprévisibles en adaptant nos émotions, nos pensées et nos comportements?
  • Tolérance au stress: Sommes-nous confrontés à des situations difficiles parce que nous croyons que nous pouvons les gérer et être influencer?
  • Optimisme: Maintenir une attitude positive envers la vie? Gardons-nous espoir malgré les difficultés?

Nous parlerons bientôt de l’influence de l’intelligence émotionnelle sur le fonctionnement, la productivité et la réalisation des objectifs d’une entreprise.

Si vous souhaitez avoir plus d’informations, vous souhaitiez proposer un sujet pour de futures publications, ou bien, vous souhaitiez nous faire part de votre expérience,nous vous invitons à nous laisser un commentaire.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires